Wenfile

Là où la guerre menace, là où les loups gouvernent ...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vestiges [PV Violate]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mint'z

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 26
Localisation : ... Mystère ♥

MessageSujet: Vestiges [PV Violate]   Sam 15 Oct - 17:47

  • « Passer. Courir. Marcher. Revenir. Partir… »

    Allant et venant en avançant de trois pas pour rebrousser chemin et faire demi-tour, faire de nouveau trois pas et de nouveau faire demi-tour, la masse sombre imposait sa présence au lieu qu'elle cotoyait, fut-ce pour réfléchir au calme à quelques noirs desseins ou pas...? La créature faisait les cent pas -ou plus, puisqu'il avait depuis un long moment arrêter de les compter, persuadé qu'il avait rien qu'en tournant en rond, parcouru une bonne distance- en pensant posément à tout et à rien, des flots d'idées toutes plus irrationelles les unes que les autres tournoyaient dans son esprit et cela le rendait terriblement maussade et inmanquablement irritable. Dans cette clairière boisée luxuriante où la lumière dominait, il était une tâche sombre qui semblait salir le décor par son unique existence, était-ce à cela qu'il avait été destiné dès sa naissance ? A "salir" le reste du monde ? Il sentait la morosité le consumer de l'intérieur depuis bien trop longtemps déjà et il devrait continuer à endurer ce supplice jusqu'à ce que la mort ne lui prenne son dernier souffle, il n'en était que trop conscient. Un sourire ironique s'afficha sur ses babines.
    Quelque chose remua dans les buissons et le força à interrompre le cours de ses pensés. Alerte, le chasseur au pelage d'ébène redressa ses oreilles, attentif au moindre mouvement, à la moindre vibration aérienne, au moindre signe de vie... Puis ses yeux luisants de braises se posèrent sur un jeune lièvre qui sortait de son abri de feuillages et qui ne semblait pas avoir remarquer le prédateur qui se trouvait à moins de vingt pas de lui. C'est alors que le loup qui semblait fait de la même matière que l'ombre se souvint qu'il avait faim à son grand étonnement, comment avait-il put autant négliger ses besoins nutritifs sans s'en rendre compte ? Le sort du lièvre était à présent scellé à l'insu de ce dernier, sans attendre, le chasseur sombre se tint prêt à donner la mort, une fois de plus. L'ironie le fit sourire une nouvelle fois d'un sourire sans joie presque involontaire, puis son sourire mourrut. Il se campa sur ses pattes et bondit sur la malheureuse créature qui n'aurait jamais dût quitter son terrier douillet...

    Une fois fait, il s'arrangea pour que la mise à mort du jeune lièvre soit brève et sans souffrance, lorsque le rongeur fût mort, le canidé contempla sans émotions la dépouille, puis ouvrit la gueule pour permettre à ses crocs d'accomplir leur cruelle et terrifiante besogne, sous l'oeil des quelques oiseaux qui étaient témoins muets des sanguinaires lois de la nature : "manger, ou être manger".
    Le festin se passa sans encombre, le petit ruisseau qu'il y avait non loin de la continuait à s'écouler et le son des clapotis mélodieux de l'eau venant de briser sur les petites rocailles saillantes parvint agréablement jusqu'aux timpans du loup noir qui inspira profondément une grande bouffée d'air frais. Il expira lentement en posant son regard sur le décor, il aurait pût profiter de toutes ces petites choses bégnignes mais pourtant si importantes qu'offrait la nature à tous ses enfants bien plus tôt s'il l'avait voulu. Tous ces petits bonheurs étaient lointains pour lui, jamais plus il ne pourra contempler les rivières, les oiseaux ou les arbres de la même façon, en les appréciant à leur juste valeur. Il enviait terriblement les naïfs et leur innocence ou pour la plupart leur insouciance. Il les leur enviait ardemment.
    Lui, il n'était bon qu'à tuer, à assouvrir ses pulsions primaires, il n'aurait jamais ni famille ni descendance, il ne connaîtra jamais le répit ni la paix intérieur, tout ça parce qu'il s'était imposé ce choix ! Il s'imposait à lui même la pire des punitions et en souffrait en silence, mais que pouvait-il faire d'autre ? Il ne fuirais pas éternellement, il ne le savait que trop bien.

    Alors qu'il s'aprêtait à passer son chemin la tête basse, comme à l'accoutumée, conscient qu'il n'était pas le bienvenu en ces lieux saints de toutes corruptions, une voix inconnue et cristalline vibra dans l'air et surprit le loup de l'ombre qui n'avait visiblement pas sentit sa présence.

    - Lève toi, tu me bloque le passage !

    Quoi ? L'Etherix se réveilla brutalement et dévisagea le détenteur de cette voix mystérieuse d'un regard venimeux. Il avait simplement rêvé. Toutes ces sensations et ces sentiments inutiles qui l'avaient assaillit n'étaient que fictifs. Soulagé, il soupira et se leva de sa pseudo-place pour prendre un peu l'air un peu plus loin dans les ruines. Là où il était actuellement, il y avait trop de monde. Le mâle alla s'asseoir près d'une colonne en ruine -à l'image du reste des lieux- et il s'appuya contre celle-ci, encore légèrement secoué par ce rêve dont il ne lui restait à présent que quelques images floues ou oubliées... Que de vaines tortures, il secoua sa tête de droite à gauche pour se réveiller et il se mit à fixer l'horizon. Rien de tel pour un réveil en douceur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kera
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 20
Localisation : Il s'agit d'une contrée oubliée qui porte le nom des . . . Enfers

MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   Dim 16 Oct - 20:43

Violate était étendue sur un petit muret de pierre. Beaucoup trop d'informations arrivaient à son cerveau. Elle devait calculer et calculer . . . Pauvres méninges . . . mais la louve était habituée à réfléchir, de son temps, elle était "spectre" aux cotés d'un maitre nommé "hades". Mais elle ne regrette pas son ancienne vie. Au contraire, elle préfère celle qu'elle mène à présent.

A l'horizon, elle sentait que quelque chose se tramait. Elle ignorait quoi, mais elle le sentait. La louve à la longue mèche soupira et regarda les alentours de son promontoire. Elle aperçut Clyde. Un loup Ethrix. Elle ne le connaissait pas très bien, mais elle savait qu'il était un adversaire redoutable !

Violate le vit se diriger dans sa direction. Elle ne bougea pas d'un poil, mais le salua d'une voix neutre, un brin amicale :

Boujour Clyde.

C'est tout ce qui sortit de sa bouche. Violate n'était pas connue pour être un moulin à parole, et pour laisser ses sentiments internes faire irruption comme un volcan. Elle le regardait de son unique oeil. Sa mèche cahcant l'autre. L'oeil non visible était redouté de tous car personne ne savait ce que sa mèche cachait. Un marque maudite ? une malédiction ? allez savoir. maintes rumeurs sur cet oeil mystéireux, et Violate n'a jamais répondu à la question . . .

En posant son regard sur l'intéressé, elle sentit qu'il commençait à peser. L'atmosphère était plus lourde, presque emplie de ténèbres. Vio savait que ces sensations de lourdeur, et de terreur étaient ce qui lui restait d'Inferno. Elle calma sa pupille et tout redevint normal. La sensation ne dura qu'une seconde à peine . . .

La jeune louve croisa ses pattes et attendit patiemment la réponse du loup sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mint'z

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 26
Localisation : ... Mystère ♥

MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   Lun 17 Oct - 12:57

  • « Allez mon vieux, ne te ramollis pas, ou tu risques de perdre ta crédibilité. »

    Ce décor glacial qui semblait provenir du bout du monde était tout simplement sublime. Sa beauté était à la fois mélancolique et poétique. Il n’était pas encore tard, le soleil était toujours à peu-près visible dans l’étendue céleste. Ce qui provoquait quelque peu les nerfs de l’Exécuteur. Son état n’arrangeait probablement pas tout le monde, vivre la nuit et dormir le jour, quel programme !
    Clyde huma l’air, aussi neutre et impassible qu’une statue, jusqu’à ce qu’une voix à la fois neutre et douce le tire de sa torpeur éveillée passagère.
    Ses oreilles se dressèrent et il reporta son attention sur la nouvelle venue qui venait lui offrir un peu de compagnie.

    « Bonjour… Violate. »

    Un vrai mystère cette louve. Il la voyait souvent, mais ne s’était jamais vraiment donné la peine de discuter avec elle. Comme avec les autres d’ailleurs. En fait, si on ne le poussait pas un minimum, il ne parlait pas du tout, et ce, avec personne en règle générale. C’est pourquoi ces simples salutations furent particulièrement difficiles à articuler pour lui. Pas désagréables mais difficiles, ça lui laissait un goût amer au fond de la gorge. Elle non plus n’avait pas la réputation d’un agaçant moulin à paroles, au moins sur ce point, ils se ressemblaient, c’était une bonne chose. La beauté fugitive de la demoiselle qui lui faisait face troublait un peu sa quiétude, ce n’était pas le jour où il pourrait rêvasser tranquillement.
    Résigné, Clyde soupira. Il ne cracherait pas sur la compagnie, en fait cela pourrait peut-être l’aider à oublier le rêve ridicule qu’il avait fait un peu plus tôt. Se détendant un peu, il esquissa un demi sourire avant de continuer avec un peu moins de difficulté.

    « Tu as besoin de quelque chose ? »

    Enigmatique cette louve, surtout avec la mèche rebelle qui lui masquait toujours un œil, mais toutes les choses ne sont pas bonnes à savoir, n’est-ce pas ? La curiosité était un vilain défaut… Clyde n’était pas satisfait de la spontanéité de sa question, elle était stupide. Mais il avait oublié comment se montrer sympathique, comment faisaient les bavards pour rester des heures à papoter ensembles. Il fallait bien commencer par quelque chose, non ? Il attendait patiemment une réaction en dévisageant –respectueusement- sa camarade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kera
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 20
Localisation : Il s'agit d'une contrée oubliée qui porte le nom des . . . Enfers

MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   Lun 17 Oct - 19:21

« Bonjour… Violate. »

Clyde semblait la dévisager, et finit par sourire. Il ajouta ensuite :

« Tu as besoin de quelque chose ? »

La louve leva un sourcil. Elle ne voualit rien, juste saluer son compatriote. Seul les "serviteurs" étant sous ses ordres lui parlaient ainsi, et lui demandaient sans cesse ce qu'ils pouvaient faire pour l'aider. Clyde ne lui devait rien, et Violate ne lui devait rien non plus. Alors pourquoi une telle question ? allez savoir . . . Parfois, on dit ce qui nous sort par la tête, juste comme ça, pour combler un blanc . . . Elle se contenta de dire non de la tête, et de répondre :

Rien en particulier.

Connaissant très peu le loup totalement noir, elle savait tout de même qu'il n'était pas habitué à parler. Elle le comprenait, lorsqu'on s'enferme dans sa bulle, on a parfois du mal à parler. Au moins, ins n'étaient pas réputés pour parler toute la journée c'est deux là ! Violate décida de donner un petit coup de pouce à Clyde. Elle continuait de le regarder, et finit par ajouter, un peu hagarde :

Et sinon ? tu vas bien ?

Elle finit par descendre de son perchoir et s'étira les membres de son corps, encore engourdis. Une brise fraiche vint rafraichir l'atmosphère. L'été arrivait, et il se faisait ressentir ! on sentait clairmenet que la température augmentait de jour en jour. le climat chaud qui allait arriver luin faisait penser à son ancienne vie. Inferno était en deux partie : l'une glacée jusqu'au centre de la terre, et l'autre, brulate, et ardente comme un volcan en fusion ! Elle soupira intérieurement et s'assit juste devant le mâle sombre. il avait les yeux rouges et le pelage complètement noir.

On aurait bien aimer dire qu'il s'agissait d'une magnifique journée, que les oiseaux chantaient à tue tête, que le soleil brillait comme je ne sais pas trop quoi, mais il n'en était absolument rien ! Je dis bien RIEN ! il faisait gris, nuageux même, et les ruines étaient presque désertes. Un magnifique temps à ne rien faire, ou du moins pas grand chose. Vio" enroula sa queue autour de ses pattes. Son air calme et gracieux mettait l'accent sur sa beauté mystérieuse. Beaucoup s'était perdu dans les ténèbres de sa beauté, et avaient succombés à ses charmes. Mais elle était insensible, et les marques d'affection la destabilisaient au plus haut point.

Sa réputation d'Ange de La Mort n'était pas usurpée non plus. Rapide comme ses ombres qu'elle peut manipuler à sa guise, la jeune louve à la crinière lauve était redoutable au combat. Autant de facette de sa personnalité qu'il faut pour la découvrir complètement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver

avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 20/06/2011
Localisation : ~ Il est préférable pour toi de l'ignorer...

MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   Lun 14 Nov - 21:49

[Mint'z ? =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mint'z

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 26
Localisation : ... Mystère ♥

MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   Mer 16 Nov - 2:07

[Je réponds dès que possible, j'éditerai ce post, désolée pour le temps ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver

avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 20/06/2011
Localisation : ~ Il est préférable pour toi de l'ignorer...

MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   Mer 16 Nov - 19:38

[D'accord d'accord, suite à ton message dans les absences je comprends, navré de t'avoir préssé ! Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kera
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 20
Localisation : Il s'agit d'une contrée oubliée qui porte le nom des . . . Enfers

MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   Jeu 17 Nov - 21:57

[ RP EN PAUSE ]Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mint'z

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 26
Localisation : ... Mystère ♥

MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   Mar 28 Fév - 1:41

  • « Ce jour là, les mots me semblèrent bien plus lourd à eux seuls que le poids de tous les océans du monde réunis. »

    Le grand mâle ferma les yeux et huma l'air, laissant le vent frais titiller sa truffe quand il passait. Ce n'était vraiment pas désagréable comme sensation. Pas désagréable du tout même. Fermer les yeux, se focaliser sur ce qu'il ressentait, ce qu'il entendait, ce à quoi étaient réceptif ses sens, il devrait le faire bien plus souvent, car c'était pour l'heure, le meilleur des échappatoires qu'il connaisse. Rien de tel pour se déconnecter de la réalité pendant de longues secondes et pour ainsi pouvoir plonger en lui-même, se livrer à d'intenses réflexions sans risquer d'être dérangé... Mais il ne pourrait se prêter à ce petit manège que lorsqu'il serait exclusivement seul.
    Il ne ferma les yeux que quelques fractions de secondes, et il en savourait chacun instant avec délice, ce sentiment de bien-être suffit à dissiper l'amertume que son précédent rêve avait laissé dans sa gorge en guise de signature de passage. Un peu adoucit mais guère plus à l'aise avec les mots il écoutait le peu de mots que lui adressait sa comparse. Quelques mots mis bout-à-bout pour former une phrase sensée avoir du sens.

    Un peu perdu dans le lointain mais tout en étant présent, il reporta son attention sur la louve. Violate était un mystère pour lui, les autres étaient un mystère pour lui, et il en était probablement un pour lui-même, ce fait devait demeurer inchangé, c'était le meilleur moyen d'avaler la couleuvre de la guerre et du monde. Rien n'était beau, tout n'était que laideur et Clyde s'acharnait à y croire dans ce sens et pas dans l'autre. Il vivait, il exécutait les ordres que lui dictaient ses supérieurs mais au final, il n'était qu'un pion, et le pire, c'est qu'il en était conscient.

    Il était toujours attentif au présent et ne se laissait pas submergé par les émotions ou les pensés, bien au contraire, il les chassa sans difficulté de son esprit comme le ferait une bourrasque au milieu d'un tas de cumulus. Il ne savait pas trop quoi répondre à son interlocutrice qui à présent était assise avec la queue enroulée autour de ses pattes, silhouette fière dressée contre laquelle venait se briser les faibles torrents de la brise fraîche qui accompagnait les gros cumulonimbus chargés de pluie qui chevauchaient le ciel. Elle était splendide, elle était vivante. Clyde la trouvait aussi belle qu'une feuille, qu'un arbre, qu'un écureuil à cet instant, la vie lui était bien égale mais était pourtant si belle quand elle n'incluait pas l'existence de ses pensionnaires...

    « Je vais bien, je crois... »

    Il esquissa un fin sourire non dissimulateur.

    « Et toi ? Tout va comme tu veux ? »

    Effort à saluer ! Rares étaient les occasions où il se surprenait à réellement sympathiser avec quelqu'un, mais on ne l'y reprendrait pas bien souvent. De toute manière c'était exceptionnel, c'est parce qu'il aimait le calme qui émanait de la louve.
    Un peu plus à l'aise à présent, il baissa un peu sa garde. Puis il se mit de nouveau à fixer le ciel, guettant les changements météorologiques, s'il se mettait à pleuvoir, ce ne serait pas plus mal...
    C'était fascinant.



[Voilà ! Désolée pour le temps et pour la qualité de ce post, il ne bouge pas tellement xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kera
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 20
Localisation : Il s'agit d'une contrée oubliée qui porte le nom des . . . Enfers

MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   Mar 28 Fév - 12:50

« Je vais bien, je crois... »

Clyde esquissa alors un sourire. Violate fut alors surprise, mais n'en laissa rien paraitre. Il était rare de voir un sourire sur le visage du loup noir. Elle mesura alors l'importance de ce sourire, et presque à en venir à s'inquiéter pour lui . . .

« Et toi ? Tout va comme tu veux ? »

Décidemment, nous allions de surprise en surprise ! Il animait la conversation, cela devait être un très dur pour lui. La louve décida de lui rendre la pareille, et répondit :

Je pense, ça peut aller.

Elle marqua une pause. Elle se tritura la cervelle pour continuer de discuter avec son compatriote. Elle avait été promue au rang d'Alpha, et c'était l'occasion d'en apprendre un peu plus sur sa meute d'accueil. Mais c'était dur, très dur, cette "intruse" qui était différente des autres membres Etherix, était certes respectée, mais il restait encore beaucoup de choses à accomplir. Tant de responsabilités portées sur ses épaules. Situation néanmoins comique, aux Enfers, ses supérieurs lui donnaient des missions à accomplir, ordonnaient qu'elle fasse ceci, cela . . . La seule chose qu'elle avait à dire, c'était oui ou non. Les rôles étaient inversés dans sa situation actuelle. C'est elle qui devait donner des ordres. Elle remarqua qu'ila la regardait. Elle avait quelque chose sur le visage ? Violate fixa son interlocuteur dans les yeux, ne sachant que dire.

Clyde regarda alors le ciel. Elle sentait l'humidité de l'air, le vent soufflait en bourasques, faisant onduler sa crinière mauve. Il allait surement pleuvoir, dans un futur proche, très proche . . . Le ciel était sombre et nuageux. L'atmosphère était lourde . . . Violate hésita un instant, s'il allait pleuvoir que ferait-elle ? Rester ici, avec Clyde sous la flotte ? ou bien aller s'abriter. La jeune louve s'en fichait un peu au fond . . . Elle resta stoïque et ajouta d'une voix calme :

Il va bientôt pleuvoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mint'z

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 17/05/2011
Age : 26
Localisation : ... Mystère ♥

MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   Mar 28 Fév - 22:07

  • « Redescend sur terre pèpère et poses-y de nouveau tes pattes. »

    Il avait l'impression que la journée et l'ambiance qui entourait les deux loups actuellement était propice à la bonne humeur et contribuait grandement à l'adoucir. Quelque part, il s’écœurait lui même. Il était sur un nuage, peut-être à cause de son mal à immerger de son sommeil agité précédemment ? Quoi qu'il en soit, il effaça bien vite le sourire qu'il avait affiché un peu plus tôt pour redevenir le morne individu qu'il était à l'accoutumée.
    Violate lui répondit néanmoins de manière tout à fait naturelle, à la bonne heure.
    Elle allait bien. C'était un détail futile, mais ils allaient bien tous les deux. Tant mieux remarque, comment faire joujou à la guéguerre avec les autres clans si les représentants de la meute étaient ou raplapla ou déprimés comme de vieilles épaves ? Ils ne combattaient pas souvent donc logiquement ils devaient tous aller bien, ça tombait sous le sens. Clyde se punit mentalement d'avoir poser une question aussi stupide.

    Le silence s'imposa vite en maître entre les deux canidés, mais il n'était pas une gêne pour le mâle, au contraire, il était réconfortant. Toujours fixant le ciel il bougea légèrement une oreille pour toute réaction face à la remarque de la louve. Oui, la pluie annonçait son arrivée, le temps se couvrait et s'assombrissait au fur et à mesure que passaient les minutes, les premières gouttes n'allaient pas tarder à tomber. Tout le monde aurait sûrement pour réflexe d'aller s'abriter, alors il pourrait peut-être aller hasarder quelques pas sur le territoire, histoire d'y faire une petite ronde et ainsi se changer un peu les idées et se libérer ne serait-ce qu'un peu de l'ennui qui l'étreignait depuis son réveil prématuré.

    En attendant que le temps se décide à faire son œuvre, il posa vaguement un regard sur Violate en changeant son comportement avec elle du tout au tout, comme si leur dialogue avait été inexistant. On ne sympathisait pas avec les alphas, pas dans son code de moralité, pas dans son manuel de principes. Alors il resterait à sa place, ni plus ni moins. Mais il n'allait pas s'excuser pour autant. Jamais.
    Il finit par lâcher dans un souffle de sa voix grinçante et saccadée.

    « Oui... Il va pleuvoir. »

    Il n'ajouta aucun commentaire ou conseil en particulier, ça aurait été déplacé de sa part, ou peut-être que non, mais pour lui, oui. Les premières gouttes de pluie se manifestèrent.
    Il se leva et inclina respectueusement la tête pour saluer la louve.

    « Je vais... Faire une ronde. »

    Pas de « s'il-te-plaît », pas de « te devrais aller t'abriter » et pas de « tu m'accompagnes ? ». Elle était le mieux à même de savoir ce qu'elle voulait faire. Si elle en avait marre de discuter avec lui -ce qui serait compréhensible, vu qu'il était probablement l'un des Etherix les plus ennuyeux de la meute- elle partirait, si elle voulait se dégourdir un peu les pattes et qu'elle n'avait pas peur de se mouiller elle l'accompagnerait. Enfin, elle ferait ce qu'elle voulait, mais pour le mâle la décision était vite prise. Il ne faisait pas encore nuit, mais il n'avait reçu aucun ordre particulier, alors il n'aurait pas besoin d'être discret ou furtif. Clyde était plus du genre bourrin qu'autre chose, mais un bourrin intelligent. Donc il ne s'inquiétait de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kera
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 20
Localisation : Il s'agit d'une contrée oubliée qui porte le nom des . . . Enfers

MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   Jeu 1 Mar - 18:06

« Oui... Il va pleuvoir. »

Clyde inclina sa tête et lança, après quelques minutes :

« Je vais... Faire une ronde. »

D'après Violate, le loup n'aimait pas trop la compagnie, ou bien avait envie de s'isoler un peu. Elle le comprenait, s'il voulait rester seul un moment, aucuns problèmes. Quand il aurait de nouveau envie de lui parler, il le ferait. Vio" respectait les choix de tout le monde, et les laissait aire ce qu'il voulait quand il s'agissait d'affaires futiles. Elle fixa le mâle de son oeil unique et se contenta de lui répondre, d'une voix neutre :

Comme tu voudras . . . Mais fais attention à toi.

La louve grise marqua une pause. Elle se leva lentement, s'étira les pattes avants et étouffa un baillement avant d'ajouter :

J'ai entendu dire qu'il y avait de l'agitation du coté de la foret alors sois prudent.

La jeune alpha n'avait aucunes envies d'essuyer un décès, juste après avoir été promue . . . Elle aurait ça sur la conscience, mais juste, qu'a-t-elle déja sur la conscience ? Ahhhh . . . Tout un tas de choses, certaines, elle les avait encore en mémoire, d'autres, elle les avait oubliées. N'étant pas tout à fait amnésique, et encore gateuse, elle se contentait de retenir ce qui lui paraissait utile ou non. Car oui, notre chère héroïne a une mémoire quelque peu sélective . . . même si parfois, elle se souvient de chose dont elle n'aurait en aucuns cas envie de se souvenir. Parfois ça remontait à son cerveau, et elle se demandait ce qu'elle aurait du faire à ce moment précis. Mais le passé était le passé. Généralement, elle décidait de vivre dans le présent et dans l'avenir. C'était comme une stratégie pour remporter une guerre. Elle, qui malgré les apparences, avait été caporal, puis, générale dans une des factions les plus dangereuses à Inferno, vivre dans le monde présent ne devait point l'importuner !

Violate regarda de nouveau Clyde, et se leva mais pour aller à la direction opposée à celle du loup noir. Elle le regarda une dernière, par dessus son épaule, avant de se retourner complètement et de se diriger vers sa tanière, d'un pas nonchalent et gracieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vestiges [PV Violate]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vestiges [PV Violate]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journal d'un archéologue [PV]
» Adrien de Gerlache, notre voisin
» Je retrouve les vestiges de mon passé [PV Nim's]
» Pokémon en troupeaux
» Vestiges du passé (1/7)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wenfile :: |~ AUTRE ~| :: Les Oubliettes :: RP terminés-
Sauter vers: