Wenfile

Là où la guerre menace, là où les loups gouvernent ...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bordel, on se les gèlent ici ! [Privé Zed] /EN PAUSE/

Aller en bas 
AuteurMessage
Silver

avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 20/06/2011
Localisation : ~ Il est préférable pour toi de l'ignorer...

MessageSujet: Bordel, on se les gèlent ici ! [Privé Zed] /EN PAUSE/   Lun 31 Oct - 19:14

» Silver.


    « Je n'étais définitivement pas habitée à cette non-chaleur. Ce froid omniprésent me glaçait les os. Pourtant, je ne bronchais pas. Je ne bronchais jamais. Je ne me plaignais jamais. En fait, pour faire plus simple, disons simplement que je ne montrais jamais mes émotions. J'étais indéchiffrable. Dès mon enfance, j'avais érigé un mur de protection autour de moi. Personne ne l'avais jamais franchi. Du moins, à peu près. Il y avait une exception de trois loups. DeathBurn, Cameroun et Zay. Eux seuls avait su voir qui j'étais vraiment. On pourrait être étonné de voir que Spry, mon propre fils ne figure pas dans cette liste très... Vip mais, Spry a toujours été spéciale. Sans que j'ai pu donner mon avis, il avait tout compris de ma personne. Il m'avait littéralement déchiffré. Il sait toujours ce que je ressens sans aucun effort. Heureusement, c'est réciproque. Bien que, de ma part, je dois forcer. Spry est un loup particulier. Même moi,sa mère, il ne m'a jamais laissé entrer dans son coeur. Qui le pourrait ? Le coeur de Spry était une véritable forteresse dont il n'existait pas une seule entrée. Seul Rubis pouvait faire ressentir un quelconque sentiment heureux à son frère mais depuis sa mort, je ne pouvais plus rien lire de lui. Jamais il n'avait été aussi renfermé. La mort de sa soeur l'avait brisé. Sans qu'il ne m'en dise rien, je le savais. C'était indéniable. Cependant, je redoutais le loup qu'il étais désormais devenu. Hors de contrôle, voilà ce qu'il était. »

    « Son pouvoir était une véritable calamité. Spry avait loupé de peu le meurtre de sa mère. Tout à fait. C'était durant la période où je l'entraînais encore, Spry arrivait à son apogée mais un jour, j'ignore ce qu'il avait mais, il était encore plus colérique que d'habitude et alors que lui porta un coup qui à ma propre surprise lui arracha un goutte de sang, Spry péta les plombs et son pouvoir... Il était démoniaque. Je reste persuadée que la lave que contrôle Spry est vivante. A peine le sang extrait de sa peau, une terrifiante vague de magma en fusion m'écrasa au sol suivi de l'arriver de Spry, les yeux plus luisant que jamais. Hors de contrôle, je ne le reconnaissais même plus. Si je n'avais pas réussi à me débattre, je serais morte, sans membre, déchiquetée et méconnaissable. Il m'avait fallu mener un combat de titan pour ramener mon fils à la raison. Bien qu'il ne m'ai rien dit après l'incident, je savais parfaitement qu'il était extrêmement choquée. Comme c'est touchant. Après tout ceci, je pria Spry de ne plus utiliser son pouvoir, il était bien trop dangereux. J'espère simplement qu'il m'écoutera. »

    « Enfin, tout ceci m'égare de mon premier objectif. Actuellement, je traversais les plaines de glace, me rendant non loin des ruines des Ethérix. En effet, après une fine réunion en présence de Fire, Eska était venue me trouver pour me dire les nouvelles. Brave petite, elle n'avait pas perdue ses habitudes. Dès qu'elle apprenait quelque chose, elle venait m'en faire part. Cette louve était une véritable bénédiction. Je m'en voulais parfois de l'avoir amener chez les Gwanfires, cette meute de violence et haine. Eska en était tout le contraire. Je l'aimais sincèrement. Et c'est pourquoi, en raison de cette amour, je me devais d'aller en avance sur le terrain histoire de voir qu'elle ne risquait rien. Bah quoi ? C'était ma façon de la protéger. Je procédais toujours de cette manière. Oui, ce n'était pas la première fois. Il me fallait toujours vérifier qu'il n'y avait pas de danger imminent pour la laisser partir la conscience tranquille. Décidément, ces plaines de glaces me posaient un réel soucis. Elles étaient si froides ! Inssuportable. »

    « Après un bon temps de marche, j'arriva près d'une forêt de pin. Le repère des Ethérix ne devait pas être bien loin. Entrant dans le forêt de pin enneigé je me sentais déjà un peu mieux. Je détestais être à découverte. Trop voyante. J'aimais pas ça. Je préférais de loin l'ombre des pins. D'ailleurs, cet endroit me plaisait beaucoup malgré la rigueur du vent et l'air gelée. Sans doute je profiterais de l'alliance avec les Ethérix pour revenir ici. M'ébrouant gracieusement, je continua ma route, tout en trottant d'un rythme régulier quand soudain, j'entendis une branche craquée. J'étais suivie. Je me retourna sec en direction de l'intrus, mon corps enflammé de toute part, crocs et griffes sortis. Qu'il se méfie, j'étais une Bêta des plus redoutés. La Bêta du feu, Silver en personne. »


Dernière édition par Silver le Dim 20 Nov - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bordel, on se les gèlent ici ! [Privé Zed] /EN PAUSE/   Mar 1 Nov - 11:34

Eveillé une fois de plus seul, la vie était la toute aussi cruelle qu'il l'était, des yeux d'un bleu glacial et un cœur de pierre digne d'un démon au sang chaud. S'étirant de tout son long , le loup maudit comme il était souvent appelé dans les basses terres des Etherix prenait tout le temps dont il avait besoin pour réveiller ses muscles endoloris. Zed continuait ses entrainements d'arrache pieds avec le premier qui se prenait à même capable de le défier, il était vite remis à sa place si ce n'était pas plus, dans tous les cas le loup en question rentrait chez lui la queue entre les pattes et les oreilles basses... S'il en avait encore ! Il était devenu redouté en quelque sorte, que feriez-vous face à un loup complètement dingue prêt à tuer tout ce qui bouge ? Ah moi je me prendrais par la main et je cours ! Cependant les fortes têtes c'est pas ce qui manque réellement chez les Etherix, tous étaient de fier loups ou louves qui s'entraînaient durement pendant un certain temps. Pour Zed c'était du non stop du matin au soir , il dormait seulement et s'entrainait encore. Aujourd'hui c'était l'entrainement aux plaines glacées. Ces larges étendues recouvertes de neiges et dont il faut bien avouer le climat rendait la vie pratiquement impossible là bas. Voulant s’élancer vers ses terres il fut vite interrompu par un jeune a qui il avait mis une déculotté la veille. Il grogna lorsque l’adolescent l’interpella :

- Zed attend ! Tu m’as fichu une sacré raclée hier et euh...
- Je n’ai pas le temps gamin fiche moi la paix !

Le tout dans un sourire sadique qui voulait pratiquement tout dire , ne t’approche pas ou je te tue ! Il l’avait qualifié de gamin, pourtant ils avaient tout deux le même âge, mais Zed se sentait bien plus expérimenté que ces jeunes loups incapables d’en placer une dans un combat. Les sourcils froncés il n’attendit aucune réplique du jeune loup, et s’en alla vers la destination du jour. Peut-être que le sang se rependra sur la vaste étendu blanche. De la neige écarlate !

Arrivé à la plaine, Zed marcha lentement au début, faisant face au froid qui attaquait son corps, aucune faiblesse ne se dégage de ce loup, il se combat lui-même, repoussant ses limites, s’habituer à toutes les conditions, cerner l’ennemi et frapper, c’était la règle ! Aujourd’hui la règle était la survie dans un lieu peu accueillant certes, mais où la ronde était nécessaire. On pouvait accéder bien vite aux ruines par ces plaines. Ses pattes sombres s’enfonçaient dans la neige, il faisait un peu de bruit en marchant, veillant tout de même à rester rapide sans attirer l’attention. Une légère odeur attira son attention, et sourire déguisa son visage de jeune loup aux yeux saphir. Il continua de marcher, la première chose qu’il remarqua ce fut la forêt, idéal pour les ombres et les ténèbres qui envahissent tous les cœurs, celui de Zed était noir, tout ce qui comptait maintenant c’était d’identifier la personne qui était bien malchanceuse pour se retrouver face au Loup Maudit. Il restait très peu de neige au sol, les trois quart recouvraient les pins. Zed ne fit pas attention sa patte souleva de la neige et l’autre fit craquer la branche qui s’était révélée. L’intrus réagit au quart de tour. Toujours un sourire aux babines et les sourcils froncés, le jeune loup se dit que ce n’était pas aujourd’hui qu’il surprendrai une louve par conséquent et bien plus âgée que lui. Voyant celle-ci s’enflammer son sourire ne put que s’élargir il s’avança doucement vers elle, douce approche, il ne comptait pas la charmer, bon dieu il laissait ça aux pauvres louveteaux de son clan. Les ténèbres entourèrent le loup au pelage sombre qui disparut dans la forêt laissant quelques minutes la louve seule avec son ardeur et son feu. Sans qu’elle ne le voit il riait aux éclats. Psychopathe qu’il était. Certains le disaient exactement comme son père, et ça le mettait dans un état pas possible. Il réapparut une fumée noire l’entourant. Juste derrière la louve.

- Très peu prudent de traîner ici…Gwanfire !

Son sourire ne quittait pas son visage, il observait la louve de haut en bas, peut importe son rang , elle était en compagnie du Loup Maudit, qu’elle soit forte ou pas, qu’elle veuille livrer bataille ou pas , Zed était prêt.

- Très peu accueillante aussi. On ne peut pas dire que tu sois de toute gentillesse avec ceux que tu ne connais pas. Les Gwanfires sont tous aussi mal élevés !

Il ne l’insultait pas vraiment, les Gwanfire était réputés pour n’être guère très aimable avec les autres, la nature du clan faisait qu’il était aussi répondant que le feu et l’explosif. Et ça ne faisait que plaire à Zed !
Revenir en haut Aller en bas
Silver

avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 20/06/2011
Localisation : ~ Il est préférable pour toi de l'ignorer...

MessageSujet: Re: Bordel, on se les gèlent ici ! [Privé Zed] /EN PAUSE/   Mar 1 Nov - 14:59

    « Ce n'était pas la première fois que je croisais un Ethérix. J'avais dû en tuer trois ou quatres lors de la dernière guerre. Disons plutôt que... c'était la première qu'un Ethérix tenait aussi longtemps en ma présence. Ce sourire qu'il abordait était détestable. Si hautain... Ce loup paraissait très sûr de lui, voir trop. Puis, un épais nuage sombre l'entoura et il disparur. Un grognement sourd racla ma gorge. Sûrement son pouvoir. Il semblait s'amuser, sans doute une tentative pour m'impresionner. Je ne réagis, laissant mon masque de glace prendre le relais. J'étais bien connue pour ça après tout, ne pas ressentir d'émotion. Soudain, je sentis une présence derrière moi et fis volte face d'un bond. Le loup ébéne se tenait en face de moi. Interressant pouvoir, il me fallait le reconnaître. Lentement, je laissa mes flammes s'estompaient mais n'en rentra pas pour autant mes griffes bien que mes crocs se replacèrent délicatement dans mes babines. Etrangement, je sentais que cette rencontre allait être des plus interessantes. Cette façon dont il prononça le nom de ma meute me dérangea plus ou moins. Il semblait le dire avec dédain, comme s'il crachait le nom de cette meute légendaire. Accompagnant ma reponse, je lui servis un de mes sourires les plus mesquins. »

    " Que devrais-je craindre... loupiot !? "


    « Oui, c'est vrai je me moquais légérement de lui en employant le même ton que lui. Mais, je sentais que ce loup là pouvait devenir fort interessant en étant titiller de la sorte. Non sans être sur mes gardes, je mis à rôder autours de l'Ethérix. Le détaillant dans les moindres détails. Belle musculature, il fallait l'admettre, il semblait bâti pour le combat. Sûrement avait-il de l'expérience. Il devait être intéressant que de se retrouver contre lui lors d'un combat. Continuant ma petite évaluation, j'écouta d'une oreille attentive ses dires. Moi, très accueillante ? Comment avait-il pu deviner ? Ah ah, trop fort ce loup. »

    " Ça s'appelle tout simplement la méfiance. Enrichi ton vocabulaire petit, ça te sera probablement utile. Les Ethérix sont-ils tous aussi si peu cultivé que toi ? Brr, quelle meute cela doit être."


    « Oui, répondre du tac a tac était aussi dans mes cordes. Peut-être avais-je trop pousser sur la provocation mais, je n'aimais pas être sous-estimé. Encore moins par un enfant. Plusieurs choix s'offraient à moi. Je pouvais sois rester là à papoter aimablement -la blague- avec ce gentil louloup ou bien, je pouvais continuer mon chemin et traînais près des ruines à observer la meute adversaire bien que, cette dernière idée soit très sotte. L'acte de paix n'était pas encore signé et, il serait bête que je tombe entre les pattes de l'ennemi. De plus, mon but premier était d'aider Eska, pas de me laisser prendre et la laisser seule avec la meute. Hors de question. Je me résida donc à rester là,e n compagnie de ce loup. Qui sait, peut-être ne me ferait-il pas perdre mon temps. En cas contraire, je mettrais fin à cette entrevue de manière... brutal et reprendrais mon objectif. »


Dernière édition par Silver le Sam 19 Nov - 21:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bordel, on se les gèlent ici ! [Privé Zed] /EN PAUSE/   Sam 19 Nov - 19:42

Il fallait bien le reconnaitre cette louve là avait du cran, elle était assez proche du territoire des Etherix et ça n'avait pas l'air de la déranger plus que ça. Le sourire de Zed disparu pour laisser place à un visage tiré et mauvais. Il n'avait pas à montrer de sympathie pour cette Gwanfire peut importe son rang , ou l'objet de sa visite dans ces terres qui n'étaient peut-être pas faites pour elle. La neige et le feu réunit , quelle bonne blague. Zed lui ? Il n'avait pas froid, a vrai dire il était concentré sur cette étrangère près de lui, bien trop près à son goût , elle tournait même autour de lui , ce qui lui valu un grognement sourd du fond de sa gorge. Elle n'avait donc pas plus de respect que ça ? Enfin c'était Zed qui pensait ça mais en passant il n'avait pas été plus respectueux d'elle non plus. Cependant , le jeune loup au pelage sombre sentait qu'il serait définitivement intéressant de rester ici quelques instants avec cette compagnie là. Les yeux saphirs du jeune loup montraient bien qu'il ne se laisserait pas faire d'une quelconque manière. Et quand le surnom de "loupiot" lui parvint aux oreilles, ses oreilles se dressèrent , son poil s'hérissa d'un seul coup, et il foudroyait la louve du regard. Elle avait osé l'appeler ainsi ?! Elle ne savait donc pas que c'était bien imprudent d'insulter un Etherix, encore bien plus d'insulter Zed, ce loup n'avait aucune pitié pour le manque de respect envers le guerrier qu'il était. Il ne laisserait pas cette insulte s'effacer, il se contenta cependant de bouillonner de l'intérieur. Elle avait tout à craindre, la meute des Etherix n'était en aucun cas à sous estimer bien au contraire. Mais si il était simple pour elle de se croire supérieur aux Etherix il n'en était pas moins pour Zed ! Il cracherai si il le voulait sur le nom des Gwanfires juste pour leur prouver qu'il n'était pas à prendre à la légère.

" Tu devrais craindre tout autant que les autres meutes, nous ne sommes jamais seul entre Etherix... Notre meilleure amie reste notre ombre !"

Il ne voulait pas réellement lui faire peur, juste lui faire comprendre qu'elle ne l'intimidait aucunement. Cette louve ne devait pas trop prendre la confiance en elle avec Zed, il fallait toujours être prudent. La neige qui commençait à recouvrir quelques endroit de son pelage ne le dérangeait pas, il continuait de rester là assis à regarder cette Gwanfire, et qui plus est, continuait d'insulter sa meute, le sang de Zed bouillait de l'intérieur. Encore une goutte de trop et il exploserait ! Oui la catastrophe pourrait ainsi devenir pratiquement inévitable. A l'instant même de la réplique de la louve, le jeune loup grogna de plus belle, il était évident qu'il avait une envie folle et meurtrière de lui sauter à la gorge pour la faire taire !

" Arrange tes propos ! Les Etherix ont bien plus de culture que vous loups de feu ! Ne sous estime pas ma meute."

Autant jouer aussi, donnant donnant, mais si la louve va trop loin Zed ne pourrait pas éternellement se retenir d'user de ses aptitudes physique pour se battre avec elle, et si c'est un combat à mort alors , qu'il en soit ainsi.

[J'ai pas eu la foi de refaire mes deux pages word désolée .... Et désolée du retard aussi >.<]
Revenir en haut Aller en bas
Silver

avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 20/06/2011
Localisation : ~ Il est préférable pour toi de l'ignorer...

MessageSujet: Re: Bordel, on se les gèlent ici ! [Privé Zed] /EN PAUSE/   Sam 19 Nov - 21:48


    « La provocation. C'était tout un art. Elle pouvait s'avérer être redoutable quand elle était pratiquée avec talent mais, tout aussi dangereux. A l'occurence, ce loup était de sang-chaud. Mais, quel problème cela pouvait-il me poser ? Ça pouvait s'avérer être extrêmement divertissant. Il bouillonnait. Mais, c'était réjouissant. Comme quoi, il n'était pas insensible à mes propos, autant jouer avec ses nerfs. Cependant, il fallait tout de mettre admettre que ce jour-là, j'étais d'humeur très taquine. Mais, je n'en oubliais pas pour autant la raison de mon déplacement. Les Ethérix étaient fiers et sembler être du type guerrier du moins, c'était ce que lui inspirer le loup assis près d'elle. Il me fallait en parler à Eska, afin de la prévenir. La connaissant, elle était parfaitement capable de les titiller sur un mauvais sujet. Je ne pouvais permettre le fait qu'il arrive de mal. J'aurais bien aimé l'accompagner dans sa mission mais malheureusement, je me devais d'être présente aux cotés de ma meute lors de l'attaque. Le grognement sourd raclant la gorge du mâle me fit remettre les pieds sur terre et non dans mes pensées. Puis, les propos du loup sombre me firent sourire mesquinement. Qu'il était amusant le petit. »
    - L'ombre est pour les lâches mais, je ne vais pas vous en tenir rigueur. Après tout, elle est votre élément tout comme notre élément à nous, Gwanfire, est le feu.

    « Oui, aussi étrange que cela puisse paraître, je n'avais pas été réellement méchante lors de cette tirade. Cependant, quelque chose me chagriner avec cette meute, il était sans créateur. A mes yeux, ils n'étaient pas une réelle meute. Seulement une bande appart sur les terres de Wenfile. »

    - N'est-ce pas toi plutôt qui devrais nous craindre ? Les Gwanfires ont plutôt mauvaise réputation mais, il n'en reste pas moins qu'elle est exact.

    « Il était facile de profiter de cette sale réputation. Pour une fois qu'elle ne m'*mmerdait pas plus qu'autre chose. Bien que tous prétendait que les Gwanfires étaient cruels, sadiques, sans coeur, impitoyable et des guerriers avides de sang, il existait toutefois des Gwanfires différents. Cameron faisait parti de ces loups différents. La pensée de mon ancien compagnon m'arracha un visage des plus sombres. Je m'étais fait à sa mort, à son absence mais, qu'il me manquait. Je n'en avais parlé à personne. Seul Zay aurait pu comprendre cela mais, il avait disparu. Où diable était-il partis ? Je m'étais renfermée dans mon monde. A présent je refaisais ma vie tranquillement. Je me demande si j'arriverais un jour à retrouver pareil sentiment que j'avais pu ressentir en présence de Cameron. Non, sûrement pas. Bien que Cameron n'avait pas percé tous les secrets de mon être, il n'en restait pas moins celui que j'avais choisi. Le rythme cardiaque élevé du loup noir m'arracha ces douloureux souvenirs. Il était en colère, furieux et frustré. Il ne m'appréciait guère. Tant mieux, je n'étais pas là pour faire copain-copine avec cette meute ennemie. »

    - Plus de culture que nous ? J'en doute. Les Gwanfires siègent sur Wenfile depuis des lustres. D'où venez-vous d'ailleurs ? Vous, Ethérix, n'avez même pas de créateur. Ne seriez-vous donc que loups nomades qui, après s'être rassemblés en masse, se serait fait appelé 'Ethérix' ?


    « Et oui, je ne pouvais pas m'empêcher d'embêter ce loup. Il aiguisait ma curiosité. Bien que mes paroles soient sortis rapidement, je pensais tout ce que j'avais pu dire. Ayant arrêter de tourner autour du loup depuis un bon moment, je m'appuya contre un tronc d'arbre assombris par toute cette obscurité. L'aura du loup débordait d'animosité. Qu'est-ce qui pouvait bien le retenir de m'attaquer ? »

    - Toute ton âme crie de m'attaquer, pourquoi ton corps ne suit-il pas le mouvement ? Montre-moi ce que tu vaux, petit. Aller, viens danser avec un loup de feu.

    « Je ne cherchais pas vraiment un combat à mort ou autre chose du genre, simplement un petit duel pour tester les capacités du loup, il semblait intéressant. Dévoilant une rangée de crocs aiguisée, je me mis à sourire de façon provocante au loup. Qu'il vienne, il était susceptible de me distraire un petit moment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver

avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 20/06/2011
Localisation : ~ Il est préférable pour toi de l'ignorer...

MessageSujet: Re: Bordel, on se les gèlent ici ! [Privé Zed] /EN PAUSE/   Jeu 2 Fév - 20:23


    [Up ! Le Rp reprend Zayounet ! ;P]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bordel, on se les gèlent ici ! [Privé Zed] /EN PAUSE/   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bordel, on se les gèlent ici ! [Privé Zed] /EN PAUSE/
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wenfile :: |~ AUTRE ~| :: Les Oubliettes :: RP terminés-
Sauter vers: