Wenfile

Là où la guerre menace, là où les loups gouvernent ...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ''Les mamans, ça pardonnes toujours, c'est venu au monde pour ça !'' [Pv Darknight]

Aller en bas 
AuteurMessage
Laceration

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 21
Localisation : Cherche où tu voudras, je serais derrière toi de toutes façons...

MessageSujet: ''Les mamans, ça pardonnes toujours, c'est venu au monde pour ça !'' [Pv Darknight]   Jeu 17 Mai - 0:53

La soudaine hantise revint. Cette façon dont elle avait perdu totalement le contrôle sur son corps... Elle avait été aveugle pour quelques minutes, elle n'entendait plus rien, jusqu'à ce qu'elle se retrouve au sol. Sa vue se brouillait, et le noir complet. Soudain, les yeux cyan de la louve s'ouvrirent, sa respiration était saccadée. Se redressant dans l'eau, elle observa autour. Mais qu'est-ce qu'elle faisait là ? Eve était allongée de tout son long sur la rive. À quelques kilomètres à la nage, elle distinguait l'île des Wateriox. Avait-elle franchi le lac ? Non, impossible, ceux ces poissons pouvaient le faire ! Elle n'arrivait pas à se lever. Son corps était lourd. Trop lourd. L'aube se levait, et elle devait être revenue à la montagne dans l'après-midi. Que faire si ses muscles refusaient de lui obéir ? *Allez, un effort, Eve !* se supplia t-elle. Rassemblant toutes ses forces, grimaçant de douleur, elle parvint de peine et de misère à au moins s'asseoir. Ses pattes lui faisait mal, ses côtes lui donnaient l'impression d'avoir été broyées et son dos lui pesait énormément. Mais qu'est-ce qui s'était passé ? Fermant les yeux quelques minutes, laissant le vent jouer avec sa chevelure blanche, et son pelage, elle les rouvrit tranquillement. Décidant de pousser un dernier coup, elle mit toutes ses forces dans le seul effort de se mettre debout. Comment allait-elle marcher jusqu'à la montagne dans cet état ? Bougeant un peu la tête, elle fut prise d'une énorme migraine la faisant s'accroupir, les pattes sur la tête.

-AAAAAAH. AAAAAAAAAAAARRRRGGGG ! grogna t-elle, clouée par la douleur.

Durant plusieurs minutes, elle souffra. Eve resta immobile, grognant sa douleur. Lorsque celle-ci lui donna du répis, une bonne dizaine de minutes plus tard, elle rouvrit les yeux, toujours une grimace de douleur sur le visage. Mais merde, sa mission l'avait-elle à ce point amochée ? Pour être fanche avec elle-même, elle ne se souvenais de rien. Pas plus de sa mission que sur ce qui c'était passé. Elle ne se souvenais pas de ce qu'Hunter lui avait demandé. Elle avait beau chercher, ayant réussi à se relever, l'échine basse, elle ne voyait pas. *Voyons... Réfléchis Eve, ça ne s'oublies pas comme ça !* Puis, soudain, elle sursauta. Quelque chose lui revenait. Deux yeux jaunes, dans la pénombre, une voix grave, un corps qu'elle connaissait... Mais pas plus. Grognant de rage de ne pas pouvoir se souvenir, elle décida d'essayer de marcher. Au premier pas, la douleur lui vrilla le corps. Faisant à peine quelques mètres, elle s'effondra au sol, incapable de continuer. Elle ne pouvait pas rester là... Levant péniblement sa tête, elle poussa un message, espérant qu'il se rendrait aux oreilles de quelqu'un de sa famille pas trop loin... En fait, il y avait deux options. Darknight, sa mère, ou Ravienne. Mais réfléchissant, Eve avait bien plus besoin de voir sa mère que sa soeur. Poussant un second hurlement, un seul mot.


''MAMAAAAAAANNNN !''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nero.my-rpg.com/
Kera
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 20
Localisation : Il s'agit d'une contrée oubliée qui porte le nom des . . . Enfers

MessageSujet: Re: ''Les mamans, ça pardonnes toujours, c'est venu au monde pour ça !'' [Pv Darknight]   Ven 18 Mai - 21:43

-AAAAAAH. AAAAAAAAAAAARRRRGGGG !

La louve à la chevelure sursauta. Elle émergea brusquement de son sommeil, ses membres engourdis par la nuit agitée qu'elle venait de passer. La veille, elle avait appris que l'une de ses filles avait été envoyée en mission sur ordre de Hunter, leur Alpha. Comme d'ordinaire, la Bêta de la meute aurait souhaité que ses filles ne choisissent pas un rôle dangereux comme Assassin ou bien Espionne, mais ce ne fut pas le cas. DarkNight était toujours très inquiète lorsque l'un des membres de sa famille partait en mission, c'est pour cette raison qu'elle n'évait pas passé une nuit digne de ce nom. Elle se leva, et fit bien attention à ne pas réveiller son compagnon, puis sortit de son antre. Son autre fille n'était pas là non plus . . . La Bêta interrogea les quelques membres de la meute debouts à cette heure, mais aucuns d'entre eux n'avaient vu ni Ravienne, ni Eve. Inquiète, elle alla voir Hunter, mais n'en apprit pas davantage. Elle opta finalement pour aller patrouiller aux alentours de la montagne. Elle fit rapidement le tour des lieux et voulut rentrer, mais son instinct maternel la poussait à se rendre à la prairie. Une envie de chasser peut-être . . . Elle se dirigea vers l'étendue verte au grand galop, ce qui était étrange vu qu'elle avait tout son temps. Lorsqu'elle foula la terre meuble et fraiche de la prairie, ell entendit une plainte déchirante, et reconnut tout de suite la voix d'Eve.

''MAMAAAAAAANNNN !''

DarkNight dressa ses oreilles pour mieux localiser la source du hurlement de sa fille et se précipita vers elle.

EEEEEEEEEEEEEEEEEEVVVVVVVVVVVVVEEEEE !

Elle galopa comme le vent et aperçut finalement le pelage sombre et la cinière d'une blancheur immaculée de sa fille. La Bêta se précipita vers sa fille, affolée. Eve était étendue sur le sol, une expression de douleur sur le visage. La louve à la crinière noire enfouit son museau dans le cou de sa fille pour la rassurer et lui dit d'une voix emplie de compassion :

Eve ! ma puce ! est ce que ça va aller ? Qu'est ce qui t'es arrivé bon sang !

Dark ne voulait pas non plus assaillir sa fille de question, l'heure n'était pas à ça. Elle s'empressa d'examiner rapidement le corps meurtri de sa fille et lui caressait en même temps les oreilles pour lui faire passer la douleur. La mère n'avait encore jamais vu sa fille dans un tel état . . . enfin si, après une de ses crises où elle devenait incontrolable. Elle supposait que c'était ce qui devait s'être passé. Elle finit par lécher la joue de sa chère fille, la couvrant d'affection. C'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait rien y faire. De sa voix douce et calme, elle lui dit :

Ne t'inquiètes pas, tout va bien. Je suis là maintenant . . . Je vais te ramener jusqu'à la montagne . . .

Malheureusement, Dark ignorait si sa fille était en état de se mouvoir. Par expérience, elle savait qu'elle ne pourrait tenter de la ramener que par deux moyens : soit elle la portait sur ses épaules, soit elle l'aidait à marcher en s'appuyant sur elle. La Bêta se demanda si elle serait capable de voler, et conclut finalement qu'il ne valait mieux pas tenter l'impossible, Eve était trop faible et pour le moment, la seule chose qu'elle pouvait faire, c'était de rester près d'elle et de la réconforter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kera
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 20
Localisation : Il s'agit d'une contrée oubliée qui porte le nom des . . . Enfers

MessageSujet: Re: ''Les mamans, ça pardonnes toujours, c'est venu au monde pour ça !'' [Pv Darknight]   Ven 1 Juin - 17:16

Up ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laceration

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 21
Localisation : Cherche où tu voudras, je serais derrière toi de toutes façons...

MessageSujet: Re: ''Les mamans, ça pardonnes toujours, c'est venu au monde pour ça !'' [Pv Darknight]   Jeu 7 Juin - 0:56

[Pardon du retard, faute de temps(4%) et d'inspiration (96%) xD]

La douleur la clouant toujours au sol, Eve n'osait pas bouger ne serait-ce qu'une patte. Le vent soufflait, et elle entendit un long cri, la voix de sa mère:

- EEEEEEEEEEEEEEEEEEVVVVVVVVVVVVVEEEEE !

Quelques secondes s'écoulèrent et la louve vit sa mère accourir à ses côtés. Un tel soulagement ! Maintenant, Eve se sentait un peu plus confiante, en sécurité, et entre bonnes mains. Sa mère vint fourrer son museau dans son cou, ce qui la réchauffa et la rassura considérablement. La voix de sa mère l'étourdissait, lui faisait encore plus mal à la tête, empirant ses souffrances actuelles.

- Eve ! ma puce ! est ce que ça va aller ? Qu'est ce qui t'es arrivé bon sang !
- Parce que tu crois que je le sais ? répliqua t-elle en levant la tête.

Merde. Erreur. Le mal l'assaillit et elle laissa tomber sa tête dans un grand et profond gémissement de douleur. Sa mère examina son corps, en lui caressant les oreilles... Eve frissonna mais aimait la sensation de contact avec sa génitrice. Ça la calmait, quand elle ne pouvait pas dormir la nuit, lorsqu'elle était loupiotte. Ses paroles douces chuchotées à ses oreilles la plongeait dans une somnolence douce, puis qui s'approfondissait pour lui permettre de tomber dans les bras de morphée... Darknight la sortit de ses souvenirs en venant lui lécher la joue. D'ordinaire, Eve aurait grogné et s'aurait rapidement enlevé la salive de sa mère d'un coup de patte, mais là, elle n'avait même pas la force de réagir. Même respirer était un trop grand effort pour elle.


- Ne t'inquiètes pas, tout va bien. Je suis là maintenant . . . Je vais te ramener jusqu'à la montagne . . .
- Comment tu... aïe... comptes faire ça ?

Eve avait eu une vague de douleur pendant quelques secondes. Elle avait tenté de bouger. Sans succès, elle n'y arrivait pas... La louve regardait les yeux bleus de sa mère. Elle réfléchissait, mais sa fille se doutait que la ramener à la montagne allait être impossible. Soupirant, sa respiration était saccadée, et la douleur l'envahissait, mais elle n'avait pas le choix de le faire. Sale Hunter... Tout ça, c'était sa faute ! Après tout, elle n'aurait eu qu'à refuser la mission, il aurait put la confier à une autre espionne ! Grognant à la pensée de la culpabilité de son Alpha pour son état, Eve se ressaisit tout de suite. Peu importe. Dès qu'elle serait rétablie, elle irait le voir, ce con ! Elle lui crierait combien sa douleur avait été insupportable, combien il n'avait été qu'un pauvre imbécile de blesser une louve aussi magnifique et aussi talentueuse qu'elle ! Un spasme prit la louve au dos, qui lui arracha un énorme cri de douleur.

-AAAAAHHH. Mais meeeeerdee.... soupira la louve, les larmes aux yeux, de douleur. Ma...Maman... !

Sans pouvoir se retenir, Eve éclata en sanglots, c'était trop.

[Pardon c'est court ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nero.my-rpg.com/
Kera
Admin
avatar

Messages : 765
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 20
Localisation : Il s'agit d'une contrée oubliée qui porte le nom des . . . Enfers

MessageSujet: Re: ''Les mamans, ça pardonnes toujours, c'est venu au monde pour ça !'' [Pv Darknight]   Jeu 14 Juin - 18:46

[ Sorry >.< moi aussi c'est short ! ]

Sa fille ignorait elle même ce qui lui était arrivée. DarkNight songea à ce qu'Hunter avait pu lui donner comme mission, il l'avait prévenu certes que sa fille était en mission, mais n'avait pas précisé la nature de cette dernière. Eve lui demanda comment allait-elle la ramener jusqu'à la montagne. La bêta réfléchit pendant quelques secondes, mais sa fille poussa un hurlement de douleur.

-AAAAAHHH. Mais meeeeerdee.... [/color] Ma...Maman... !

En temps normal, Dark" aurait rappellé à sa fille que dire des gros mots n'était pas accoutumé pour une louvarde bien élevée, mais la situation n'était pas favorable à ce genre de remarque. Sa fille éclata en sanglot, la pauvre, elle devait vraiment souffrir, comment ne pas le remarquer ? L'instinct maternel de la Bêta prit le dessus, et elle se mit à caresser la fille. Elle n'était pas guérisseuse, malheureusement. Elle songea alors à la guérisseuse des LeafGons, son pouvoir était incoryable, mais elle doutait qu'elle ccepte de soigner sa fille alors qu'elle devait avoir du mal à soigner les siens. Darky chuchota d'une voix douce, emplie de compassion :

Repose toi. Dans ton état actuel je ne peux pas faire grand chose.

DarkNight se mit alors à chanter une des nombreuses berceuses qui avaient bercé l'enfance de ses rejetons. Sa voix douce résonnait pour appasaiser les douleurs de sa fille. Elle ne pouvait faire que cela pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ''Les mamans, ça pardonnes toujours, c'est venu au monde pour ça !'' [Pv Darknight]   

Revenir en haut Aller en bas
 
''Les mamans, ça pardonnes toujours, c'est venu au monde pour ça !'' [Pv Darknight]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wenfile :: |~ AUTRE ~| :: Les Oubliettes :: RP terminés-
Sauter vers: